Adhesion Public Entrepont : : 2€ / an
Adhésion Usager Entrepont : : 20€ / an

Série de laboratoires théâtraux Arts de la marionnette / Cirque / Poésie / Écritures contemporaines
Un projet de création de Clément Peretjatko - Cie Collapse

"Ce projet veut retracer, en différentes étapes, l’histoire de l’Ukraine et de ses révolutions telles qu’elles sont représentées par les dramaturges et poètes ukrainiens.Lors de la résidence à l’Entre-Pont, qui sera le quatrième volet de travail de 45 Millions d’Ukraine, je souhaite expérimenter et développer la scénographie à partir du Fer à Béton. Mon intention est de voir comment évoluent les personnages Ania et Oreste de la pièce Maïdan Inferno de Neda Nejdana à l’intérieur de cet espace, et comment nous pouvons projeter des ombres à l’intérieur de ces structures. Les ombres représentent une menace létale invisible (Berkout, Snipers, etc…).

Résidence accompagnée : du 27 août au 17 septembre 2018 / Sortie de résidence : lundi 17 septembre > 19h à l'Entre-Pont

Je tente de saisir un idéal révolutionnaire sous-jacent aux différentes révolutions ukrainiennes de 1917 à nos jours. Je m’appuie pour cela sur les dramaturges et poètes ukrainiens, mais également, afin d’établir une comparaison sur les modèles de pensée, sur la méthode de l’Entrainement Mental. Cette méthode initiée et pratiquée par les cadres de la résistance française aura permis, à défaut d’avoir réellement été mis en oeuvre, de théoriser un modèle éducatif formant des esprits libres capables de déceler et de résister à toutes formes d’endoctrinements par le biais d’une triple vigilance : logique, dialectique et éthique. Il me semble que ces différents degrés de vigilances sont indispensables pour contourner les multiples idéologies dans lesquelles nous vivons, et que leurs recours rend possible la naissance d’un esprit révolutionnaire. Au travers de ce projet, je proposons également de redécouvrir le metteur en scène et théoricien du théâtre ukrainien Les Kourbas (1887-1937) qui a subi une forte influence de Gordon Craig, dans sa conception du jeu de l’acteur, et des impressionnistes français, notamment Cézanne pour « sa capacité à présenter les objets sous deux angles différents parfaitement intégrés dans l’unité de la composition » (Les Kourbas, Kharkiv, 1927). Souvent comparé à Meyerhold, il a expérimenté dans le domaine des arts de la scène croisé à la dramaturgie et aux arts de la marionnette. Le Vertep, théâtre traditionnel de marionnettes russo-ukrainien est également un sujet d’étude et d’expérimentation. Détourné de sa fonction religieuse, le vertep a été utilisé à des fins d’agit-prop dans l’Ukraine des années 1920, et plus récemment lors de la révolution de la dignité sur la place Maïdan. En se réappropriant les codes de cette tradition, nous souhaitons dresser un panorama de l’histoire et de la culture ukrainienne au travers de la simplicité d’un théâtre de marionnettes en castelet. Moi-même étant issu de l’immigration ukrainienne, il me parait également urgent de défendre les auteurs et poètes ukrainiens du XXème et XXIème siècles. Ce nouveau cycle, que je souhaite dédier à l’esprit révolutionnaire se veut dans la continuité du travail artistique que j’ai entamé dans les Balkans, notamment au Kosovo depuis l’indépendance de 2008."

Ania et Oreste sont les deux personnages principaux de Maïdan Inferno. Il s’agit d’un couple de jeunes personnes (Ania est étudiante, Oreste est alpiniste) qui après avoir brièvement flirté sur la place Maïdan de Kiev, ont été séparé par l’intervention de la force armée à la solde du président (les Berkouts). Tout au long de la pièce, Ania cherchera Oreste dans les différents hôpitaux de la ville. Elle continuera à occuper la place Maïdan malgré le risque de nouvelles interventions armées (des snipers ont tirés sur la foule lors de la révolution ukrainienne de 2014 - Aujourd’hui, l’OSCE enquête encore sur ces crimes). Ania et Oreste se retrouveront dans un espace entre le vie et la mort et échangeront sur le fait de devoir payer de leur vie pour accéder à la liberté, et de leur impossibilité d’utiliser des moyens pacifiques et démocratiques. Ils se retrouveront le jour où le peuple gagne sa révolution sur la place Maïdan, qui est également le jour où la Douma russe autorise l’armée à envahir la Crimée… Si Ania et Oreste sont des personnages imaginaires, il n’en demeure pas moins que l’histoire d’une jeune femme cherchant son ami dans les hôpitaux (officiels et non officiels), en utilisant les réseaux sociaux, etc. est réelle a été très médiatisée en Ukraine. J’ajouterai que ces situations dramatiques se reproduisent après chaque attentats et qu’il y a là un symbole émotionnel de la lutte.

Clément Peretjatko

Texte : Neda Nejdana

(extraits de Maïdan Inferno, éditions l’Espace d’un Instant avec le soutien du CNL)

Traduction : Estelle Delavennat

(en collaboration avec Christophe Feutrier et Tatiana Sirotchouk)

Mise en espace : Clément Peretjatko

Costumes : Eve Ragon

Interprétation : Manuela Malatestinic, Eve Ragon, Thomas Fitterer, Clément Peretjatko et Julien Scholl